Le projet OPP-ERA vise à accroître l'accès au suivi biologique des patients séropositifs en promouvant le recours à une solution technique innovante : les plateformes polyvalentes ouvertes (OPP). OPP-ERA  a le rôle d’ensemblier pour ouvrir le marché de la charge virale du VIH via le recours à ces plateformes ouvertes composées d’équipements et réactifs de différents fournisseurs.

Pour effectuer ce test de charge virale, trois composants sont nécessaires :
- un système d’extraction (extracteur et réactifs)
- un thermocycleur PCR en temps réel
- et des kits d’amplification et quantification du VIH-1.

Le marché actuel est caractérisé par des fournisseurs proposant des systèmes intégrés nécessitant d’utiliser les réactifs du fournisseur des équipements (systèmes dits « fermés »), ce qui contribue au prix élevé du test.
A l’inverse, le modèle des plateformes polyvalentes ouvertes (OPP, Open Polyvalent Platforms) permet de combiner trois composants individuels d’origine distincte. Cette flexibilité permet de faire jouer la concurrence entre différents fournisseurs et offre des avantages significatifs : Les plateformes polyvalentes ouvertes (OPP) apportent donc une réponse innovante et adaptée aux besoins des pays à faibles ressources pour accroître l'accès à la charge virale en complément des autres solutions techniques (systèmes intégrés et systèmes réalisables sur le lieu de soins).

opp

 

Les avantages des plateformes polyvalentes ouvertes

Association EXTRACTION – THERMOCYCLEURS – REACTIFS D’AMPLIFICATION

  • De différents fournisseurs
  • Favorise la concurrence sur les prix
  • Favorise la concurrence en termes d’innovation (ex:  plus grande couverture de la diversité génétique VIH-1)

 Plateformes « polyvalentes » :

  • VIH-1, Diagnostic précoce chez l’enfant (EID), Tuberculose, Hépatite B, Hépatite C, etc.

 Plateformes « complémentaires » :

  •  Rôle complémentaire aux laboratoires nationaux de référence et aux futures technologies réalisables sur le lieu de soins.