See original image

OPP-ERA est mis en oeuvre par un consortium d'organisations qui s'engagent pour l'accès aux diagnostics essentiels du VIH dans les pays en développement. Le projet associe les modalités d'intervention et les points forts d'une agence d'expertise, d'une agence de recherche internationale et de deux organisations non-gouvernementales spécialisées dans l'accès à la santé dans les pays en développement.

Il s'agit des agences et organisations suivantes:


 

 

Solthis logo            SOLTHIS - www.solthis.org

ONG de solidarité internationale , Solthis contribue à améliorer la santé de tous en renforçant durablement les systèmes de santé. Solthis a pour objectif d'améliorer la prévention et l'accès aux soins des populations des pays à ressources limitées. Son action se décline autour de 3 modalités : le renforcement des systèmes de santé, la recherche opérationnelle et le plaidoyer.

Pour OPP-ERA, Solthis met en oeuvre le projet  en Guinée en appuyant les laboratoires de l'Institut national de Santé Publique et de l'hôpital de Donka à Conakry  et de Kankan en phase 2. Solthis  est également chef de file de la phase 2  pour gérer la coordination générale du projet  en collaboration avec les autres membres du consortium.

 


 

EXPERTISE FRANCE - www.expertisefrance.fr

 

 

Expertise France est l’agence d’expertise technique internationale de la France. L’objectif de l’agence est d’accroître les capacités de mobilisation de l’expertise technique publique à l’international pour mieux répondre aux besoins grandissants des pays en développement ou émergents en matière d’assistance aux politiques publiques. Sous la tutelle conjointe des ministères en charge des Affaires étrangères et de l’Économie, la nouvelle agence inscrit pleinement son action dans le cadre de la politique extérieure de développement, de solidarité et d’influence de la France. Elle intervient dans plus de 80 pays.

Pour OPP-ERA, Expertise France met en oeuvre le projet via ses bureaux de coordination nationaux au Cameroun et en Côte d'Ivoire. Expertise France était chef de file en phase 1.


sidaction logo     SIDACTION - www.sidaction.org

Sidaction, association qui lutte contre le sida à l’international également, est consciente depuis toujours des enjeux de l’épidémie dans le monde, et accorde chaque année un montant de ses dons collectés grâce à la générosité de ses donateurs, à des structures associatives et à des programmes d’aide aux malades.  Ces aides sont accordées à des projets qui permettent la prise en charge médicales, psychologique et sociale des personnes vivant avec le VIH , de développer des projets de formation et de couvrir une partie des coûts administratifs et logistiques des associations partenaires soutenues.

Pour OPP-ERA, Sidaction met en oeuvre le projet au Burundi en collaboration étroite avec l'ANSS à Bujumbura.


ANRS       ANRS - www.anrs.fr

L’ ANRS, Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales, a comme mission de fédérer, coordonner, animer et financer toute la recherche publique sur le sida, qu’il s’agisse de recherches fondamentale, clinique, vaccinale ou en sciences sociales. Sa mission s’étend aussi aux recherches dans les pays en développement particulièrement touchés par la maladie. L’ANRS soutient financièrement des projets de recherche et des bourses d’allocation dans tous les domaines de recherche sur le sida et les hépatites.

Pour OPP-ERA, l'ANRS offre son soutien financier et d'expertise scientifique pour l'amélioration du suivi biologique des patients dans les pays en développement.


 Le projet OPP-ERA bénéficie du soutien et est financé par UNITAID:

 

     UNITAID - www.unitaid.eu

 

UNITAID a pour mission de trouver de nouvelles méthodes pour prévenir, traiter et  diagnostiquer plus rapidement, à moindre frais et plus efficacement le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme. UNITAID transforme les idées révolutionnaires en solutions pratiques visant à éradiquer plus rapidement les trois maladies. L’organisation a été créée en 2006 par le Brésil, le Chili, la France, la Norvège et le Royaume-Uni dans le but d’aborder le sujet de la santé dans le monde de façon innovante. UNITAID joue un rôle important dans le cadre des efforts déployés à l’échelle mondiale pour combattre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme, en facilitant et en accélérant la mise à disposition d’outils sanitaires améliorés, notamment des médicaments et des produits de diagnostic.

UNITAID identifie les solutions sanitaires qui semblent prometteuses et investit pour garantir leur viabilité afin que les organisations partenaires puissent les mettre à la disposition du plus grand nombre. En permettant d’accélérer l’accès à des médicaments, technologies et systèmes nouveaux et plus efficaces ainsi qu’à réduire leur coût, UNITAID peut maximiser l’impact de chaque dollar dépensé afin de venir à bout de ces trois maladies mortelles.

Nombre d’innovations soutenues par UNITAID et mises au point par nos partenaires ont eu d’énormes répercussions. Presque 13 millions de personnes vivant avec le VIH bénéficient à ce jour d’un traitement antirétroviral, contre 1,6 million seulement en 2006, ce qui est dû en grande partie à une division par 10 du prix des médicaments. En outre, la détection de la tuberculose pharmacorésistante a progressé de 30 % entre 2013 et 2014, principalement grâce à l’utilisation accrue de tests de diagnostic innovants, et la mortalité imputable au paludisme a été divisée par deux depuis l’an 2000 grâce à une amélioration de l’accès à des traitements antipaludiques efficaces et à des mesures de prévention (par exemple des moustiquaires).