Posté sur : 26 Sep 2018

 

Partenaires clés du Ministère de la Santé camerounais dans la lutte contre le VIH/sida, Unitaid et le Fonds mondial ont organisé une mission conjointe au Cameroun du 24 au 28 Juin 2018. Cette mission, à laquelle Solthis et Expertise France ont participé, a permis d’échanger avec l’ensemble des parties prenantes pour appréhender les enjeux liés à la mise en œuvre du programme national de lutte contre le VIH/sida, notamment la décentralisation du test de charge virale pour évaluer l’efficacité du traitement des personnes vivants avec le VIH.

 

 

Cette visite s’inscrivait dans le cadre du projet OPP-ERA, financé par Unitaid et mis en œuvre par Expertise France sous la coordination de Solthis pour développer l’accès au test de charge virale au Cameroun. Le projet OPP-ERA appuie l’utilisation des Plateformes ouvertes et polyvalentes (OPP), une technologie de biologie moléculaire innovante permettant la mesure de la charge virale du VIH.  Depuis le début du projet en 2014, plus de 40 000 tests ont été effectués avec le système OPP dont près de 10 000 réalisés durant le 1er semestre 2018.

 

 

Visite aux partenaires clés du projet OPP-ERA pour l’accès au test de charge virale (CV)

Cette mission a fait l’objet d’une visite au laboratoire de l’hôpital Laquintinie de Douala, le plus grand hôpital de la région littorale inclus dans le projet OPP-ERA depuis 2014. Jusqu’à aujourd’hui, près de de 25 000 tests de CV ont été réalisés. La délégation a également visité le Centre Pasteur du Cameroun à Yaoundé, partenaire clé du projet OPP-ERA dont l’antenne au nord du pays (CPCAG à Garoua) fait aussi partie d’OPP-ERA depuis 2014. Ce site reste aujourd’hui l’unique laboratoire à proposer le test de mesure de la charge virale dans les 3 régions du Nord (Extrême-Nord, Nord et Adamaoua) où l’accès est particulièrement difficile. Le Centre Pasteur de Yaoundé accueillera également les formations des techniciens des 2 nouveaux laboratoires qui ouvriront prochainement à l’Hôpital Central de Yaoundé et l’Hôpital Régional de Bertoua situé à l’Est du pays.

 

 

Optimiser les équipements déjà déployés dans le cadre de la mesure de la charge virale du VIH pour le diagnostic d’autres pathologies avec la nouvelle Lab Task Force

Cette mission a été l’occasion pour la délégation de participer avec tous les partenaires impliqués à la 3ème réunion de la nouvelle Lab Task Force : groupe de travail dédié aux activités de laboratoire dans le cadre de la lutte contre le VIH, la tuberculose et les hépatites. Cette réunion, qui a eu lieu au LNSP (Laboratoire National de Santé Publique), a été l’objet d’une discussion avec les partenaires locaux sur l’intégration du diagnostic d’autres pathologies pour optimiser les équipements déjà déployés dans le pays pour la mesure de la charge virale. En effet, il est essentiel de définir des stratégies nationales permettant l’utilisation d’équipements fonctionnant déjà en routine pour rendre disponibles d’autres tests de diagnostic tels que pour la tuberculose ou les hépatites B et C.

 

La mission a été clôturée le jeudi par une restitution au Ministère de la Santé des éléments clés discutés au cours de cette visite. En particulier, cette visite a permis de renforcer la coordination des partenaires pour la mise en œuvre du plan national afin d’accélérer l’accès au test de la charge virale du VIH. La mission a aussi permis d’échanger sur l’appui donné aux 2 laboratoires qui proposeront prochainement le test de charge virale du VIH et de préparer la transition du projet OPP-ERA prévue l’an prochain.

En savoir plus sur le projet OPP-ERA