Posté sur : 30 Mar 2017

L’équipe de Solthis en Guinée a organisé en partenariat avec le Programme National de Prise en Charge Sanitaire et de Prévention des IST/VIH/Sida (PNPSCP),  les 21-22 et 23-24 mars 2017, deux sessions de formation de 50 acteurs de la prise en charge des PVVIH de Conakry (médecins, infirmiers, biologistes, pharmaciens et agents psychosociaux) sur l’utilité et l’interprétation des résultats de la charge virale.

Ces sessions de formation s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 2 du projet OPP-ERA financé par UNITAID et mis en œuvre par un consortium de partenaires français, qui vise à améliorer à un coût abordable, l’accès à la charge virale et au diagnostic précoce du VIH chez les enfants par la mise à disposition de plateforme polyvalente ouverte (OPPs) dans quatre pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale : la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et le Burundi.

Les 50 participants ont bénéficié au cours de ces deux sessions de : (i) communications sur l’objectif 90-90-90 de l’ONUSIDA, la virologie du VIH, les principes du Traitement ARV, les résistances, le suivi biologique des patients sous ARV, l’observance, le circuit de prélèvement et de rendu des résultats, l’interprétation des résultats et (ii) d’études de cas sur le circuit de la demande et de rendu des résultats de la charge virale, l’interprétation des résultats et le renforcement de l’observance thérapeutique.

La chef de Mission de Solthis en Guinée a réaffirmé l’engagement de Solthis à accompagner la Guinée dans l’atteinte d’ici 2020 de l’objectif 90-90-90. Le Professeur Mohamed Cissé, Coordonnateur du Centre de Traitement Ambulatoire de l’hôpital national de Donka, a insisté sur l’utilité de la mesure de la charge virale dans la prise en charge de l’infection par le VIH mais aussi dans la prévention de la transmission du VIH au sein de la communauté sachant que lorsque la charge virale est indétectable, les risques de transmission du VIH sont presque nuls. Le Coordonnateur du PNPCSP, Dr Youssouf Koita a renforcé ce message en comparant la non-connaissance des résultats de la charge virale d’un patient à : «conduire un véhicule les yeux bandés ».

 

En savoir plus sur le projet OPP-ERA en Guinée

En savoir plus sur les interventions d’UNITAID pour le VIH/sida: http://www.unitaid.eu/fr/projets/vih-sida